Les avantages du vélo électrique

N’étant pas uniquement un vélo de « fainéant », comme certains le prétendent, le marché du vélo à assistance électrique (VAE) est en plein essor en France. Le VAE offre de nombreux avantages par rapport à un vélo classique, que nous allons vous présenter dans cet article.

Des bienfaits pour la santé

Bien qu’équipé d’un moteur, le vélo à assistance électrique ne supprime pas l’action du cycliste puisque celui-ci se déclenche uniquement lorsque les pédales sont actionnées. Il n’y a donc aucune assistance, quand on ne pédale pas. Le vélo électrique reste donc bénéfique pour la santé, comme toutes les activités physiques modérées. En permettant de s’aérer, il favorise notamment les capacités pulmonaires, réduit les risques cardio-vasculaires, améliore la circulation sanguine, tout en tonifiant votre silhouette. Des bienfaits sont également à noter sur le bien-être de l’esprit.

 

Reprendre une activité physique en douceur

Il favorise ainsi la reprise d’une activité physique en douceur en jouant sur l’intensité de l’assistance suivant le relief ou la forme du moment. A pratiquer à volonté à tout âge. Le vélo devient ainsi accessible à tout à chacun, à tout âge, sans être réservé aux plus sportifs.

 

À vous les bosses et descentes :
quand le vélo ne rime plus avec souffrance.

En cas de relief à fort dénivelés, l’assistance électrique permet de réaliser des sorties bien plus longues, et ainsi procurer une sensation de liberté plus grande. Ceci a souvent pour effet d’augmenter le nombre de sorties et le plaisir éprouvé. L’assistance électrique vous permet ainsi de savourer pleinement les joies du pilotage, d’aller en cœur de forêt et de repousser vos limites.

Aller au travail en VAE sans transpirer.

Être « nickel « pour aller au travail, sans être complètement exténué et en transpiration, c’est désormais possible avec le VAE. Moyen de déplacement, outil de mobilité, le VAE peut remplacer scooter ou véhicule dans de nombreuses occasions.

 

Un moyen de transport à moindre coût et écolo.

Pas besoin de remettre de l’essence ou du diesel, recharger la batterie de temps en temps suffit amplement. Economique par rapport à un scooter, ou une voiture, ce mode de transport a aussi l’avantage d’être non polluant, et de réduire les émissions de CO2. Prendre son vélo au quotidien, c’est aussi agir pour le climat.

A savoir, les vélos électriques dont la vitesse ne dépasse pas 25 km/h n’ont pas besoin d’être équipés d’une plaque, ni d’être assurés.

Renseignez-vous auprès de votre professionnel Triquet Bikes, sur les différents type de modèles, leur usage, autonomie, sur les différentes gammes et modèles, VTT, VTC, urbain, enfants, loisir ou encore route.

Faire du vélo électrique, c’est faire du sport !

Souvent la question se pose si faire du vélo électrique, c’est vraiment faire du sport ? Les détracteurs du VAE l’assimilent souvent au vélo pour les cyclistes du dimanche, enfin pas pour les vrais sportifs. Mais en est-il réellement ainsi ?

Considéré longtemps comme le vélo « des paresseux », le vélo à assistance électrique permet la reprise d’une activité physique en douceur à tout âge. Il bénéficie certes d’une assistance électrique à degré variable, mais pédaler reste une condition sine qua non pour que le vélo avance. Ce n’est pas une mobylette ! Un degré d’effort reste donc à fournir même s’il est moindre que sur un vélo classique, surtout en cas de dénivelés. Tous les muscles du corps travaillent néanmoins, notamment ceux des membres inférieurs, les fessiers et abdominaux.

L’assistance électrique permet d’allonger la durée des sorties, de multiplier leur fréquence, de ne plus être bloqué par un relief trop accidenté, de s’aérer en augmentant ses capacités respiratoires tout en améliorant sa circulation sanguine. Le VAE est l’idéal pour ceux qui veulent reprendre un sport après une longue interruption ou simplement s’y mettre, et pour ceux qui ne veulent pas trop forcer physiquement.

À consommer sans modération

Peut-on maigrir en faisant du vélo électrique ?

Pour avoir de bons résultats en terme d’amincissement, rigueur et volonté sont nécessaires. Un maître mot, la fréquence ! En faire régulièrement.. L’idéal est d’enfourcher son vélo 3 fois par semaine sur une durée de 50 minutes ou plus. Pour plus de résultats dans la perte de poids, le mieux est d’utiliser le vélo à assistance électrique pour les déplacements au quotidien à la place de votre véhicule, pour vous rendre à votre travail, pour faire les courses ou aller voir des amis. En somme, d’utiliser votre VAE comme un moyen de transport à part entière. En associant la pratique du vélo électrique avec une bonne alimentation, c’est la perte de poids assurée.

Rien ne vous empêche d’utiliser un degré d’assistance modéré ou simplement de couper l’assistance électrique, lorsque vous avez envie de puiser dans vos ressources ou de vous dépenser plus, au moment où vous le décidez.

Plutôt que de rester bloqué par des côtes trop importantes, le VAE vous permettra ainsi de dépenser des calories plutôt que de renoncer aux plaisirs du vélo en raison de la difficulté de ce sport.

Demander conseil auprès des professionnels de Triquet Bikes pour vous épauler dans votre démarche.